niquer

date : 1890 registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 22

niquer

& se faire niquer

v.tr.

Baiser, coïter

Synonyme : baiser, coïter, baise, coït

Usage : érotique, sexualité

2015 Gérontophobie. Tu es vieux, donc condamné à niquer des vieilles de ton âge sous peine de t'attirer les foudres d'une morale à la con. 2015. Phi Prob
1979 On entendit même un Algérien crier : –Asma !… Ti vouli j'y niqué toi quand j'y sorti ?… 1979. Le désert de l'Iguane
1985 depuis le temps qu'elle est pas niquée 1985. Le retour de la pépette
2001 C'est vrai que t'as niqué ta mère ? 2001. La philo ça prend la tête - Prof en cité
1963 Je ne peux pas encore annoncer dans le quartier mes Fiançailles Officielles car mon futur est d'une race qui ne demande pas le baiser de la femme mais cherche seulement à niquer (c'est le propre mot). 1963. Les perles de Vénus
1978 Si j't'y nique, c'est cent dinars. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
2011 Ou c'est parce que ça fait tellement longtemps que t'as pas niqué que tu deviens cinglé ? 2011. La nuit du vigile
1976 Les nichons devaient pas faire faux bond. En rut qu'il se trouvait ! Il voulait troncher, il niquerait. Z'étaient pas là pour conter Pierrette… 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<8 citation(s)>

En sabir (PARA) / Mot arabe (yinnik, forme verbale à la 3e pers. du sing. de l'indic.) passé en sabir (GR2) / Langue : Arabe 1890 (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).