boire comme un trou

registre moderne : 5 fréquence : 13

boire comme un trou

& boire en trou ; boire comme un trou de taupe

locution

Boire beaucoup

Synonyme : boire, offrir à boire

Morphologie : comparaison

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1977 j'ai été un an au chômage et j'ai bu comme un trou, je tenais plus debout, j'étais à moitié fou tellement je buvais. À moitié dingue. 1977. Une vie de cheval
1985 T'as beau boire comme un trou, t'arrives pas à être saoul 1985. Si t'es mon pote
1956 Au bout d'un petit moment, ça alla mieux du côté du cigare. L'estomac, seul, continuait à faire des siennes. Rien d'étonnant. J'avais bu comme un trou, sans manger 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
1949 Buvant comme un trou, tel ses compatriotes, ce Yankee jugeait les femmes à travers les drinks qu'elles préféraient 1949. Préface, dans Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche
1938 Et puis le soir, on recommence. Je dévore comme un ogre et je bois comme un trou 1938. La grosse galette (Comédie gaie en trois actes)

<5 citation(s)>

En Bretagne, l'ivrogne est un karg-e-doul (remplit son trou) et un troullou-piketez (trou à piquette) (MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).