affûter

fréquence : 4

affûter

& affuter ; s'affûter ; affûter (qqchose)

Se préparer à faire quelque chose, se disposer à ; aiguiser, disposer, préparer

Synonyme : préparer, ourdir

Famille : affûter X

1985 Moi j'affûte mes gaules pour partir à la pêche 1985. La pêche à la ligne

<1 citation(s)>

Parisianisme très usité : implique prudence, prévoyance, temps : on se dispose à faire une promenade, on s'affûte quand on veut se marier ; se trouve dans Lettres de Montmartre, Londres, 1750 ; si l'on remonte à l'origine de ce mot affût on voit qu'il a évolué : vient du latin fusta, précédé de la prépos. a = fuste (pièce de bois) > affutaige = droit que payait le compagnon chez son nouveau maître ; ainsi, un homme d'affût, luron d'affût, etc, sont des équivalents de compagnon d'affutaige ; puis le mot s'est apocopé (analogie avec affût qui existait d'autre part). Affûter s'écrivait affuster dans le vieux fr. : procède du vieux latin fustare = fouetter, battre avec baguettes, verges et qui signifiait : diriger bâton c/ qqun, menacer de battre (cf. Du Cange, Fustare) Manque à Littré (NISparis) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).