en jeter

registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 12

en jeter

Impressionner, être impressionnant, avoir fière allure, être beau et remarquable

Synonyme : beau, joli

1957 tout en croisant les gambettes de sorte qu'i'y a la robe qui lui dégage les genoux. I a pas à dire, même à cette heure matinale, elle en jette la môme. 1957?. Dix ans de frigo
1977 Ah ! Ça pète Bugatti ! Les échappements sortent par les côtés, derrière, huit cylindres en ligne. On en jetait dans la rue Basfroi ! Vraaaa ! Vraaaooaaa ! On révolutionnait le quartier ! 1977. Une vie de cheval
1927 ils […] troquèrent leurs vêtements contre les uniformes des policiers. « Vise un peu si on en jete ! […] » 1927. Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1983 Tu dis que tu as été boxeur, ça en jette 1983. Loulou
1981 La villa était tout ce qu'il y a de mahousse et en jetait un maximum 1981. Tiens, voilà du Bouddha !
1967 la tire du Baron, une Plimouth qui en jette. 1967. Raymond la Pente
1987 ma gueule, c'est mon fonds de commerce à moi. Les gonzesses, il leur faut un mec qui en jette. 1987. Voyage à l'intérieur des prisons - Témoignage
1974 Un bibi à voilette, ma parole, une robe en soie avec des motifs de cerises, moulante au maximum, sous un manteau de lynx blanc qu'elle n'a pas voulu laisser au vestiaire, et pour cause : il en jette, comme elle… 1974. Le roman d'un turfiste

<8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).