agrafé

registre moderne : 7 fréquence : 3

agrafé

& être agrafé

Être saisi ; être arrêté ; être entrepris par qqun

1967 Dès qu'un garçon sans barbe s'avisait de vouloir entrer, il était agrafé sans façon, on lui déversait une carafe d'eau sur le crâne, puis, on le jetait impitoyablement dans la rue. 1967. Raymond la Pente
1936 Quartier libre. Tout de suite agrafé par un Juif. Il n'est pas bête, d'ailleurs, et pourra me faire faire connaissance très vite avec la ville. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
1936 Hier soir, à l'arrivée du train de Salonique, médecin et chauffeur sont proprement agrafés et remplacés par des sapeurs du génie de chez nous. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
1903 J'ai peur que ce papier soit « agraffé » car c'est dur à passer quelque chose. 1903. Les enracinées

<4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).