ligoter

date : 1600 registre moderne : 1 fréquence : 59

ligoter & ligotter ; être ligotté ; ligoté v.tr.

Garotter, attacher, entraver, immobiliser, attacher les mains, être attaché IT : legare

Synonyme : entraver, lier, ligoter

1844 J'suis seulement fâché que ça soit vous la première que sois forcé de ligotter 1844. Les vrais mystères de Paris 1875 Sans défiance, le condamné en rupture de ban sortit, fut immédiatement appréhendé au corps, ligotté et jeté dans un fiacre qui l'attendait 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1899 Quand nous arrivâmes à son aide, Godard était déjà ligotté et dans l'impuissance de se défendre plus longtemps 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre 1821 Ils lui ont ligotté les arpions et rifaudé les paturons. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1821 Ils ont ligotté le messière pour lui rifauder les paturons. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest <5 citation(s)>

Vient de ligot, pour lien (SCHW1889) / De l'argot ligote «corde», repris de l'anc. franç. (1180), p.-ê. par le gascon ou le provençal ligot «lien» (→ Ligot), du lat. ligare «lier». → Lier (GR) / 1600 ligoter la vigne ; 1800 ligoter qqn, en argot, 1837, Vidocq (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 250