tout ce qu'il y a

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 3 fréquence : 16

tout ce qu'il y a & tout ce qu'il y a de ; tout ce qu'il y a de plus X locution

Très, intensif

Synonyme : très

1914 Je peux donc m'en aller [de l'hôpital]… –C'est sérieux ? –Tout ce qu'il y a de plus ! –Oh ! je ne vous retiens pas ! –Et vous auriez tort d'essayer !… C'est une boîte, ici… Une vraie boîte ! –On vous dispense de vos appréciations ! 1914. Le “pilon”, dans Racaille et parias 2013 Une fille tout ce qu'il y a de bien d'ailleurs, sa fille est directrice d'école. 2013. Moi Dodo la Saumure 1967 qu'on fasse une blague rien que pour se prouver qu'un enterrement peut être une cérémonie tout ce qu'il y a de plus marrante, soit 1967. Raymond la Pente 1918 Et alors j'ai jubilé en d'dans, à penser que j' vous installerais une cambuse tout c' qu'y a d'maous, avec pageot pépère, un porte-manteau pour accrocher vos fringues, et une camoufle sur la table de nuit 1918. Au seuil des guitounes 1976 Ses lèvres très rouges souriaient horizontalement et découvraient des dents tout ce qu'il y a de sain et d'éclatant. 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre) 1997 mon cousin, toujours pressé […] d'aller rejoindre ses copains, mot, à Mazerme, jugé tout ce qu'il y a de vulgaire, ça, « copains » 1997. L'aveu différé 1922 Tu sais, mon petit môme, j'ai rancart avec un client tout ce qu'il y a de sérieux. C'est au moins du deux cigues ! 1922. Au Lion Tranquille <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 930