peinturluré

registre moderne : 7 fréquence : 2

peinturluré

Maquillé ; excessivement ou grossièrement maquillé

Synonyme : maquiller / se, maquillé

1976 Ils rencontrèrent, effectivement, un certain nombre de filles qui acceptèrent de souscrire à leurs désirs érotiques déchaînés et qui n'avaient rien des marionnettes outrageusement peinturlurées se tenant habituellement à leur disposition dans les rues chaudes 1976. Le nouveau visage de la prostitution 1967 La fille de salle lui sourit de toutes ses dents éclatantes de blancheur entre ses lèvres charnues bien dessinées et généreusement peinturlurées. 1967. Raymond la Pente <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 452