se défoncer

registre moderne : 6 fréquence : 18

se défoncer & se défoncer à

Se droguer, consommer de la drogue, des substances médicamenteuses, se droguer à ; s'enivrer ; consommer excessivement qqchose d'addictif

Synonyme : souler (se), s'enivrer, boire de l'alcool, droguer / se Famille : défoncer (violence, érotique, drogue) Usage : drogue

2009 Et Cocteau se défonçait à l'opium 2009. Le Ciel sur la tête 1983 je me défonce avec ce que je peux 1983. Deuxième génération 1982 elle se défonce toujour un petit peu la tête comme une malade 1982. Un Olympia pour moi tout seul (intermèdes) xxxx J'ai pris un chichon, un trip, une taze et une bière, énumère-t-il. La semaine, je suis artisan. Ici, je me défonce (notes personnelles) 1999 des toxicos qui ont le même âge que lui et qui continuent à se défoncer sous ses yeux tandis qu'il se défonce pour eux. 1999. L'abeille d'Ouessant 2006 L'histoire des déboires d'un alcoolique sans envergure qui bosse chez France 3 et se défonce au Valium et au Lexomil avant de se marier avec une fille qui a les mêmes problèmes que lui 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 1998 Qu'est-ce que je vais me prendre dès que je pourrai sortir, répète-t-elle à qui veut l'entendre. Je vais me défoncer à mort. Après un sevrage, cela fait dix fois plus d'effet, quel pied ! 1998. Trente ans de sursis 1978 il lui dit : « Tiens, on va se défoncer un peu. Prends des cachets. » 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine <8 citation(s)>

2. Au fig. a) [Le suj. désigne un hallucinogène] ,,Provoquer l'hallucination recherchée`` (Gilb. 1971). b) Emploi pronom. [Le suj. désigne une pers.] ,,Atteindre l'état provoqué par l'absorption de certains hallucinogènes`` (Gilb. 1971). (tlfi:défoncer) /

S'enivrer : sens moderne (MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 885