se grouiller

date : 1649 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 102

se grouiller

& se grouiller de ; grouiller ; grouille-toi ! ; grouille !

Se presser, se dépêcher, faire vite, se hâter, montrer de l'activité, s'activer, s'agiter ; dépêche-toi !, vite ! ; être actif, productif ALL : sich beeilen / ANG : to hurry ; to hurry up

Synonyme : presser (se), se dépêcher

1914 Grouille donc, tortue ! 1914. Passagers de choix, dans Racaille et parias
1981 Grouille-toi sinon tu vas rater […] 1981. J'ai raté télé foot
1904 on y descend en bombe ? Ce qu'on va rigoler. –On y va. –Grouille-toi, la Limace, hèle-nous un fiacre, tu monteras à côté du cocher 1904. La Maison Philibert
1937 Ah ! que ne s'est-elle un peu davantage grouillée, pendant qu'il était temps encore, que n'a t-elle vivement fait monter chez elle MM. Bernstein 1937. Bagatelles pour un massacre
1966 Grouillez. J'ai du lait sur le feu ! 1966. Calone est arrivé
1995 Grouille-toi, Mathias. […] Grouille, démerde-toi et sois persuasif. 1995. Debout les morts
1984 Grouillez, faut s'trouver un compartiment vide ! 1984. Ricky VII
1917 Cette fois, il n'y a plus une minute à perdre. Oust ! il s'agit de se grouiller. 1917. L'évasion. Récit de deux prisonniers français évadés du camp d'Hammelbourg
1979 Faut se grouiller d'arrver sur la côte à partir du 5 août, toutes les belles nénettes seront macquées. À partir du 6 on ne trouve plus de nanas convenables. 1979. Vive les vacances
1936 tu sais, il y en a bien pour une heure, et c'est du côté des quartiers rouges, encore… Allez, grouillons. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
2011 Je suis au deuxième niveau des parkins souterrains, le dernier, quand mon talkie-walkie bipe. –Pierre. –Lherbier. Amène-toi. Grouille, bon Dieu. 2011. La nuit du vigile

<11 citation(s)>

signalé comme usité dans contingents parisiens, antérieur à la guerre, ayant obtenu un succès considérable (Dauzat1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).