gonflé

date : 1842 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 36

gonflé & être gonflé adj.

■ Audacieux, courageux, brave, téméraire ; ■ culotté, sans gêne, qui abuse

Synonyme : courage, courageux, brave, exagérer, abuser, être culotté Famille : gonflé/dégonflé (courage, bravoure)

1965 ils n'avaient pas l'air de se marrer, je comprends ça, mais tout de même, je vais vous épater, ils avaient mis des fleurs au bout de leur flingue, juste comme à la guerre de 14. « Merde, vous êtes gonflés vous autres du 6e CUIR, pourquoi que vous avez mis des fleurs ? » Alors y en a un qui me répond : « Eh, Ducon, tu vois pas que c'est pour notre enterrement !… » 1965. La débâcle 1965 chez nous, dans l'active, il y avait quelques gonflés. Ce n'est pas notre faute si mon régiment, le 27e de Dijon, a été pris à Namur. 1965. La débâcle 1981 gonflé le mec 1981. Le Père Noël noir 1969 Il faut être drôlement gonflé pour aller faire une agression chez Stern avec un policier à deux pas 1969. Au décarpillage 1963 Ils [les hommes] auraient bien eu trop peur de récolter des beignes ou des coups de pistolet. Il faut dire que ces femmes si belles étaient plus gonflées que nous. 1963. Les perles de Vénus 1918 J'aime mieux ne pas te parler […] de ceux qui, n'ayant jamais été bien gonflés, voient s'échapper les derniers souffles d'un courage expirant 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) 1924 De fil en aiguille, l'individu qui s'appelait Patte-d'Oie, lui raconta qu'il cherchait un « poteau gonflé » pour l'aider à « bosser ». 1924. Les dessous de Montmartre <7 citation(s)>

Ellipse de gonflé à bloc (GR) / 1842 : courageux ; XXe : audacieux, qui a du culot (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 855