bourré

registre moderne : 7 fréquence : 40

bourré

& être bourré

adj.

Ivre

Synonyme : ivre

Usage : alcool, ivrognerie, boire

5642.jpg: 582x392, 46k (06 juillet 2011 à 18h49)

1981 L'était bourré comme un polack 1981. Le Père Noël noir 1980 –Ça y est les gars ! Nous v'là ! –Eh bien, c'est pas trop tôt ! Mais… ils sont bourrés ! –Ils ont dû faire la tournée des troquets ! 1980. Ricky Banlieue 1978 La dernière fois, j'étais complètement bourré, j'avais bu à peu près une bouteille de whisky dans la journée. Et puis encore quelques coupes de champagne… 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1979 Vous inquiétez pas, mes petits canards, c'est quand je suis bourré que je conduis le mieux à 140 ! 1979. Vive les vacances 1997 Disait-on déjà « bourré », ou « blindé » ? Si ces mots circulaient rue aux putes, ils n'avaient jamais en tout cas, sinon « schass », contemporain précisément des beaux jours du naturalisme, franchi, à ma connaissance, le seuil de l'hôtel de France 1997. L'aveu différé <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 483