bombe

fréquence : 4

bombe

n.f.

Annonce révolutionnaire, information extraordinaire ; événement extraordinaire, captivant ; parole remarquable

1967 D'une idée, en apparence saugrenue, avait jailli une bombe qui avait éclaboussé le monde des arts et fait galoper les critiques au pas de course, à travers des vernissages sursaturés d'une foule en transe admirative. 1967. Raymond la Pente 1954 Lancé en avant par ces différentes nouvelles, Clem Ruggles, de l'« East Chronicle », avait aussi projeté sa bombe, en faisant par des doutes qu'on nourrissait quant à ce qui en était de « l'accident » dont avait été victime l'un des reporters photographes 1954. Le jaguar ne pardonne pas ! (Pitiless) 1968 Betty Ulmer lâcha une bombe pleine de fureur et d'humour. –Comment pouvez-vous, fulmina-t-elle, refuser l'accès à un champion sans cravate, et accepter ici toutes ces p... sans culotte ? 1968. Histoires de... boxe <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 111