c'est clair

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 14

c'est clair & c'est clair que

C'est simple, c'est évident, facile à comprendre, sans mystère ; indubitable, évident, certain, visible

2006 –Non m'sieur vous allez vous vénère. –On parle français. –Vous allez vous énerver. –J'ai une tête à m'énerver, moi ? –C'est clair. 2006. Entre les murs 2006 –À la Réunion, j'ai eu mon affectation hier. –Ouah, la chance. –C'est clair. 2006. Entre les murs 1999 Si le plus beau jour en prison c'est la sortie, c'est clair que le plus horrible c'est son entrée, il ne faut pas être sorcier pour le deviner. 1999. Boumkoeur 1861 C'est une grande fatalité, Pageot, que tous les scélérats se donnent ainsi rendez-vous dans votre garni. / Dam ! c'est clair… Ce ne sont pas les ministres qui viennent coucher chez moi. 1861. Les associations de malfaiteurs (Les bandes à Paris et en province (…), dans Causes célèbres de tous les peuples 1995 Il était tenté, c'était clair. 1995. Debout les morts 2006 J'arrête l'orange, c'est clair. Je préfère le bleu et la beuh. 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 1857 Nous ne sommes pas pressés d'ouvrages maintenant, et puis il faudra bien qu'ils reviennent ou qu'ils meurent de faim. –C'est clair, ils seront toujours libres de choisir, observa tranquillement Durand 1857. La femme du peuple, dans L'échelle des femmes 2004 1964 c'est le moment le plus important de ma vie militante, c'est clair 2004. Entretien réalisé par E. Blanchard le 5 mai 2004, dans Les récits de vie de policiers <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 386