raide

date : 1880 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 29

raide

& être raide

adj.

Sans argent, ne pas pouvoir payer ; > être pauvre, désargenté, ruiné

Synonyme : argent (sans), pauvre

Usage : argent, monnaies

1977 elle était toujours raide. Jamais un sou. Elle prenait à croum chez les épiciers, à la paie elle allait payer 1977. Une vie de cheval
1980 elle était raide, comme par hasard, j'ai tout casqué 1980. L'auto-stoppeuse
1950 Elle se disait même pas que j'étais sur le sable, comme elle, aussi fleur, aussi raide, pis même 1950. Ainsi soit-il
1967 On est raide, finit-il par éructer de sa voix rouillée… faut faire un coup. 1967. Raymond la Pente
1979 Z'êtes vraiment raides les mecs ?! –Pff !… J'ai largué mes dernières tunes dans l'flip chez Lulu ! 1979. Fait comme un rat !
1949 Elle m'a d'abord gardé pour mon fric. Quand j'ai été raide, alors c'est moi qui l'ai gardée, elle, toujours pour le fric 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
1921 et se mit à bredouiller des choses au sujet de l'inflation et de la déflation et de la reprise et du chômage, et les gens étaient raides, ils partaient en août 1921. La boue
1953 Il lui restait cent balles. Il a payé son crème et le mien. Moi j'ai pas osé l'arrêter. Je sais pas pourquoi. Alors ça a été le deuxième mensonge. Je lui ai dit que j'étais raide. 1953. De la boue et des roses
1953 Et Charles, après tout, tout ami qu'il est, il m'a jamais prêté un rond. Pourtant, je lui en laisse du pognon. Il sait que c'est sûr avec moi. Mais non, il a toujours joué au raide. Quand je l'ai connu il était sans un. 1953. De la boue et des roses

<9 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).