d'esbrouf

date : 1827 fréquence : 7

d'esbrouf

& d'esbroufe ; d'esbrouffe ; desbrouf ; à l'esbrouff ; travailler à l'esbrouff ; aller à l'esbrouff

Soudain, violemment, vivement, hardiment, d'autorité, de force, lutte ; voler avec violence ALL : mit Gewalt

1815 Après la gambriade, / Le filant sus l'estade, / D'esbrouf je l'estourbis 1815. Travaillant d'ordinaire, / La sorgue dans Pantin, air de l'Heureux pilote 1855 Vous vous trouveriez dans la meme soirée enlevé d'esbrouf [soulevé de force du sol] et servi par les esquinteurs de boutanches. 1855. Filou, filouterie dans Dictionnaire de la conversation 1821 Il faut grinchir la malouse à l'esbrouff et décarrer de Rif. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1821 N'oublie pas la ligotante en cas d'esbrouff. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1821 Il faut aller à l'esbrouff pour refaiter Le flaqu. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest <5 citation(s)>

Mot provençal. → Esbroufer : provençal esbroufa «s'ébrouer», de l'ital. sbruffare «asperger par la bouche, le nez» (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 858