furax

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1944 registre moderne : 6 fréquence : 18

furax & être furax adj.

1980 Les voisins sont furax 1980. Dans mon HLM 2003 mais oui, c'est bien Laura. Qu'est-ce qu'elle fiche là ? Et pourquoi est-elle si furax ? 2003. La pharmacienne 1968 Elle semblait plus désorientée que furax et venait de reprendre pied 1968. Le terminus des prétentieux 1952 on débarquait devant le 175, rue Notre-Dame-des-Champs et j'étais aussi furax 1952. Rencontre dans la nuit 1956 J'ai beau titiller dans le trou [de serrure], me forcer au calme, rien ! Zéro ! La lourde reste close, la serrure inerte. Furax, au bout de cinq minutes, je me penche et je colle le pinceau lumineux de la lampe à l'orifice. 1956. Fais gaffe à tes os <5 citation(s)>

Furax, adj. invar. Synon. fam. Elle [ma femme] me dit, furax : C'est tout ce que tu m'apportes après six mois (Vialar, Morts viv.,1947, p. 111). Tout mou, tout poli, ne lâchant pas un mot d'argot. Furax, quoi! Je connais Serge. Il est comme ça quand il est en rogne (H. Bazin, Lève-toi,1952, p. 169). (tlfi:furax) /

  • furax adj. non conv. AFFECT. - Lex.[75], v. 1900 (?) ; TLF, cit. Vialar, 1947 ; Rs, GLLF, PR[77], 20e.
    • 1944 - «Le vieux est furax et marmonne des injures [...]» M. Duhamel, trad. : P. Cheyney, in L'Arbalète, n° 9, 81 - P.E. (bhvf:furax) /

Lat. furax « furieux » (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 895