colback

date : 1899 registre moderne : 7 fréquence : 18

colback

& colbac ; colbaque ; saisir au colbac ; saisir par le colbac

n.m.

Col, cou, gosier ; saisir, prendre par le cou ALL : Hals

Synonyme : cou, col

Usage : anatomie

1977 Je l'ai pris au colbaque, je l'ai coincé contre le mur, je lui aurais fait mal. 1977. Une vie de cheval
1980 Je l'ai chopée par le colback 1980. Marche à l'ombre
1950 Je l'ai pris par le colback et par le fond de son froc, il pesait pas lourd, et je l'ai balancé dehors 1950. Ainsi soit-il
1978 La première fois que j'ai mis les pieds, au Sept, j'ai été pris par le colback, on a exigé la carte… 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
1953 Et le type m'a saisi au colbac, juste pendant que cette tronche de Camille se taillait. 1953. De la boue et des roses

<5 citation(s)>

COLBACK, COLBAQUE, subst. masc. − Arg. Cou, col, collet. Relever le colbaque (Lacassagne, Argot du Milieu, 1928, p. 56), saisir au colbaque (Nouguier, Notes,1900, p. 73), sauter sur le colbaque (Marcus, Fables,1947, I, 4). Agripper au colback (P. Vialar, La Mort est un commencement,Les Morts vivants, 1947, p. 266). C. 1899 arg. colback « cou » (Nouguier, Notes manuscrites interfoliées au Dict. de Delesalle, p. 73). A empr. au turc qalpaq « bonnet à poil » (FEW t. 19, p. 83). B empr. à l'ar. d'Égypte qalbaq « id. » lui-même empr. au turc. C issu de B par attraction de col, cou. Fréq. abs. littér. Colback : 14. Bbg. Boulan 1934, p. 184. (TLFi) /

Par attr. de col (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

Colback était un couvre chef soit turc où tunisien. JmZeus

25.10.2018 : 12:49