se casser

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 69

se casser & casse-toi ; casser v. intr., 11

Partir, s'en aller ; partir vite, s'enfuir, décamper ; va-t-en !

Synonyme : partir, s'en aller, va-t'en Famille : casser (partir)

2009 Djet l'avait carrément envoyé paître. –Casse-toi Blind, on n'en a rien à branler de tes galons d'or ! 2009. Le Ciel sur la tête 1980 y parle de se casser 1980. Dans mon HLM 1988 Tu peux pas te casser, il pleut 1988. Il pleut 2006 Je me casse du Marine Toot et je tourne en mobylette dans les ruelles. 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 2001 Faut qu'j'me caaaasse, j'ai mon bus 2001. Sale prof ! 1949 Alors, casse ! je me mis à courir de toutes mes forces vers le bout libre de la rue 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain 1922 Je ne suis pas venu vous trouver pour que vous me mettiez en boîte. Si c'est rien que pour charrier je me casse. 1922. Au Lion Tranquille 1974 Je fais place nette. Je pousse un demi-môme qui se trouve là au bar en lui disant de se casser vite fait. 1974. Le roman d'un turfiste <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 312