se jeter

registre moderne : 6 fréquence : 16

se jeter

& se j. qqchose ; s'en j; j. s'en j. un ; s'en j. dans le col ; s'en j. un dans la trappe ; s'en j. un dans le colback ; s'en j. un dans le plomb ; j. s'en j. un derrière la cravate ; s'en j. un coup ; se j. un coup

boire ; manger, boire beaucoup ; boire un coup

Synonyme : boire, offrir à boire

1957 De temps en temps, le perdreau allait au Ration K s'en jeter un vite-fait à la santé de Vicky 1957. Du riffifi chez les femmes 1960 Il l'a à la caille depuis tout à l'heure cézigue ! Depuis l'apéro que ce salingue a été se jeter dans le col, en suisse 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1925 Allons nous jeter quelque chose dans un bar, avant la fermeture, proposa Eugène, ça me donne salement soif, les émotions 1925. La bonne vie 1979 Je vais me jeter un petit Ricard 1979. Peau aime 1889 Pendant c'temps là j'allais m'en j'ter 1889. Célestine ou la marmite qui fuit, Lamentations d'un trois ponts, dans Paris-impur 1956 Asseyez-vous, dit-elle, en me désignant le fauteuil. On va s'en jeter un 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1952 Et comme son patron bient se jeter un demi-setier dans le col, il me présente et me fait recommencer mon baratin 1952. Mon taxi et moi 1952 J'y étais pas, mais d'après la bonniche, qu'est-ce qu'y s'est jeté comme pinard et comme rince-cochon. 1952. Émile et son flingue 1953 Le mess et la cantine étant leur seul exutoire, ils y couraient à la moindre occasion, abandonnaient sans cesse leur travail pour s'en jeter un dans le col 1953. Allons z'enfants <9 citation(s)>

C'est la brusquerie, la rapidité qui compte (vs dégustateur) (MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 979