paumé

registre moderne : 6 fréquence : 68

paumé

& être paumé ; pommé ; pommée (fém.)

n., adj.

■ (socialement) Exclu, désocialisé ; marginal ; misérable, sans le sou ; ■ (isolé) perdu, seul ; perdu, à la dérive ; égaré ; perdu topographiquement, isolé ; ■ (mentalement) désemparé ; pas à sa place ; [perdu, handicapé, malchanceux] ; ■ (terme de mépris) minable, idiot ; ■ perdu (fichu, condamné, sans espoir) ; perdant ; déclassé

Synonyme : misérable

2015 Gérard, l'air paumé, ne pipe pas un mot. Le boîteux semble se demander ce qu'il fout dans ce short time hotel avec une yin et mézigue. 2015. Phi Prob 1969 –Tu vas répondre, hé, paumé ? 1969. L'humour dans les prisons 1979 dans tous les rades, tous les paumés, tous les ivrognes […] refont le monde à leur image 1979. Peau aime 1981 L'est complètement paumé dans ce lieu maléfique 1981. Le retour de Gérard Lambert 1936 Nous les paumés nous ne sommes pas aimés 1936?. C'est un mauvais garçon 1937 guichets où se raccrochent, à geindre, ces sucrés de paumés d'Aryens ! 1937. Bagatelles pour un massacre 1937 C'était bon sous Félix Faure, « À la descente de l'Omnibus », maintenant ça fait spectacle paumé, bizarrement cracra, une foire de chef-lieu agricole 1937. Bagatelles pour un massacre 2000 Les marchands d'vin ne savaient plus que faire pour refuser l'crédit aux paumés 2000. V'là du nouveau ! 1956 Ta gueule, paumée ! cracha l'autre, à l'adresse de la fille 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1968 J'échouai chez les liberators, autant dire les barbus, les sans-culottes, les paumés 1968. Le terminus des prétentieux 1950 Va te faire asticoter la moule par les bics, pommée ! 1950. Ainsi soit-il 1950 Je pouvais sabrer tout ce que Paris compte de pommées, de tondues, d'hystéro en rut, de poissons de glace, de constipées en chaleur, de maquerelles déplumées et de pucelles sur le retour, pour toucher mes dix pour cent 1950. Ainsi soit-il 1972 Paul, je suis relégué, paumé. Je ne sais pas si je m'en sortirais 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre 1952 Je me suis fié à mon flair, mais me voilà complètement paumé dans les petites rues. Et je me retrouve rue du Fer-à-Moulin, en bas des Gobelins 1952. Mon taxi et moi 1952 On connaît le Raincy, c'est un bled de paumés 1952. Mon taxi et moi 1980 Complètement paumée en bordure de la forêt de Fontevrault, personne s'y risquait 1980. Pour venger Pépère 1952 –Bien sûr, hé paumé ! 1952. Rencontre dans la nuit 2004 En plus, dans leur bled paumé, y aura pas moyen d'avoir du Biactol ou de l'Eau Précieuse pour soigner ses boutons. 2004. Kiffe kiffe demain 1986 Les « Smicardes » du trottoir, cela existe. Il y a celles qui sombrent dans l'alcoolisme ou la demi-cloche. Les paumées parties de rien, revenues de tout, vieilles mères maquerelles au rancard dont personne ne veut 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris 1974 C'est un chien berger berbère couleur de sable, aussi pommé que moi. 1974. Ancien détenu cherche emploi 1998 Il a eu affaire à des voyous, à des professionnels, à des toxicomanes comme lui […] Parmi eux, beaucoup de marginaux, de paumés, mais aussi des gens aisés et insérés dans la société. 1998. Trente ans de sursis 2012 Personne n'a été capable de dire ce qu'il fichait dans ce coin paumé de campagne où il s'est viandé. 2012. Des clous dans le coeur 1977 Ces voyous, lorsqu'ils parlent, révèlent drame et détresse. Ce sont des paumés, des défavorisés. Tous affrontent notre société avec un handicap social, familial ou scolaire. 1977. Les jeunes en prison. On nous enfonce <23 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 300