fiston

registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 73

fiston & mon fiston ; fistonne (fém.) n.

(mot affectueux) Fils, petit garçon, enfant ; (rare) petite fille ; ami, camarade ; terme de familiarité, appellation familière, paternaliste, en appellatif, souvent d'adulte à jeune peu expérimenté, d'aîné à plus jeune ANG : sonny

Synonyme : terme de familiarité amical (mon ami), fils / fille Usage : famille

1887 Son père le tenait dans ses bras, le couvrait de caresses, l'appelait des noms les plus tendres. –Ah ! mignon ! ah ! fiston ! ah ! chéri ! cré coquin ! c'est de l'or, c'est de la fortune ; viens encore, que je t'embrasse. 1887. Le monde des prisons 1979 Son fiston c'est pas un gadjo 1979. Salut manouche 1947 Qu'est-ce que tu as, fiston ? 1947. Lettre à mon juge 1898 Vois-tu, fiston, me dit-il, ne l'oublie jamais : la Police et la Magistrature, c'est comme qui dirait des bouchons de… lustrine ; suffit qu'on y touche pour être em… bêté. 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) 1915 Eh, bien, je leur parlerai aux chefs… et si vous voulez me donner un coup d'épaule, je suis à peu près sûr de réussir… –Ne te monte pas le coup, mon fiston, ce sera peut-être plus difficile que tu le crois… 1915. Les poilus de la 9e 1915 Puis, comme je m'aperçois que deux ou trois « jeunots » commencent à avoir la tremblote, je me place à côté d'eux, en disant : –Ayez pas peur, les fistons, ça ne sera rien que ça… 1915. Les poilus de la 9e 1953 C'est quand même meilleur qu'à la caserne ! Reprends du rab, fiston. On sait c'que c'est qu'la faim 1953. Allons z'enfants <7 citation(s)>

De fils (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 818