se taper

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 106

se taper & taper ; se taper qqun ; se retaper qqchose

■ Faire, se faire : exercice, généralement corvée ou activité subie ; ■ consommer : manger, boire ; ■ consommer sexuellement : baiser ; ■ subir, supporter qqchose, qqun ; ■ tuer qqun ; reprendre qqchose

Synonyme : subir (temps, coups, etc.), boire, offrir à boire, baiser, coïter, baise, coït, consommer, se faire, prendre (une consommation), faire Usage : érotique, sexualité

1957 va te taper une gueuse lambic sur mon compte 1957. Du riffifi chez les femmes 1999 Si lui il pionce, moi aussi je vais me taper un somme. 1999. Boumkoeur 1977 Mais René, il se l'est tapée bien avant moi Arlette ! Je l'aurais su, j'aurais pas passé derrière lui. 1977. Une vie de cheval 1979 Quand on s'tapait l'Sébastopol à 220 1979. La tire à Dédé 1981 Hier soir au Novotel il s'est tapé une fille 1981. A quelle heure on arrive 1937 Tous ces bigleux mangeront de la merde que je me taperai des vraies grives encore 1937. Bagatelles pour un massacre 1937 Je me tapais plusieurs fois par jour la grimpette du Mont-Boron 1937. Bagatelles pour un massacre 1955 –Tapez-vous ça. Je lui tendis sa ration 1955. Fièvre au Marais 1952 Je ne me suis tapé que de la banlieue. […] C'est un jour faste. Ça compense les jours de poisse où vous n'arrivez pas à sortir du circuit Galeries Lafayette – gare du Nord 1952. Mon taxi et moi 1961 il est sûrement rue Tiquetonne, en train de se taper un boeuf gros sel 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb 1952 C'était loin d'être un immeuble moderne, il n'y avait pas d'ascenceur et les six étages, il fallait se les taper 1952. Rencontre dans la nuit 1944 Qu'est-ce qu'on s'est tapé, dit Bosch, dans les fermes. Pourtant, on ne manquait de rien, au baroud. Pinard, gnole, cigarettes, on avait tout à volonté, lorsqu'on partait. 1944. Dans les prisons de la milice - Un mois au château des Brosses 1914-1919 la vie pourrait être épatante, si ce n'est que toutes les nuits les hommes sont de corvée pour aller creuser des parallèles de départ entre les lignes […]. Ce soir, c'est toi qui vas te taper ça parce que tu es inscrit au tableau pour faire la corvée. 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) 1921 C'est le 6-7 qui se tape l'attaque. Nous aut'es, on est réserve. 1921. La boue 1984 Ouais, se taper 20h de train un week-end ! 1984. Ricky VII 2002 Quel con, je me suis tapé sept étages pour rien ! 2002. Momo le coursier 1973 vous ne pensez tout de même pas que je me suis tapé tout ce traitement […] pour avaler du sirop de sucre maintenant 1973. Le petit paradis 1971 Au bout de deux mois, il a quand même fallu que je me tape les nuits à l'usine : douze heures de boulot avec une demi-heure de pause… cela commençait à ne plus être marrant. 1971. Histoire de Michèle 1976 Vets 13 h 30, Gerfaut se tapa des Francfort-frites dans une brasserie. 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre) 1973 Fine qui officiait me décocha un regard de reproche signifiant : « Avec votre coup idiot, je me tape seule la corvée »… 1973. Le Savoyard et la Vaudoise 1922 J'ai fait ça à la causette en me tapant un café-crème ; tiens ! à la table là-bas ! Ça a a rendu et maintenant me voilà pénard aussi. 1922. Au Lion Tranquille 2004 nous raflons les plus solides qui se taperont les corvées de quartier. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 2004 ils avaient été traités comme de simples prisonniers, se tapant toutes les corvées du petit camp qui servait de PC 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 2012 Qu'est-ce que tu crois ? Bartoli se tapait ta femme 2012. Des clous dans le coeur 1979 Il partait au foyer se taper ses sept caisses de bière par jour… 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. 1979 On venait de se taper trente mois, on était sur le point de partir, on avait pas du tout envie de se faire buter… 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. 1953 je stoppe devant un milk-bar du boulevard Bonne-Nouvelle où je me tape une escalope, des frites, de la salade et un verre de lait. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1965 Je les pousse sur la chaussée et suis mes ostrogos qui se tapent un bon petit 60, le long d'une piste de savane. 1965. Le Tigre entre en piste <28 citation(s)>

Taper une pinte (XVIIIe) remplacé au XIXe par se taper (un verre) (MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 837