travelo

date : 1967 registre moderne : 6 fréquence : 25

travelo & travelot ; travello n.

Travesti (homosexuel habillé en femme, hormoné/opéré ou pas, souvent prostitué)

Synonyme : travesti, travelo, transsexuel Usage : érotique, sexualité, homosexualité

5472.jpg: 560x640, 59k (17 août 2012 à 18h16)

1979 Il a l'air d'un travelo et c'est ridicule 1979. Sans déc' 1990 C'était un travelo propre, Cynthia, avec des rêves bien propres. Elle voulait se faire opérer en Belgique et mettait des sous de côté dans ce but. 1990. L'étage des morts 1978 Alors, on emballe bien sûr les travelos du Bois, ou les petits gigolos du drugstore, très régulièrement, pour « contrôle d'identité ». 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1978 –Et les travestis ? –Il y a très peu de travelos à Genève. Ils sont plus ou moins maqués. C'est leur Jules, leur ami, ils feraient n'importe quoi pour lui. Il n'y a pas de maquereaux. Il y a des gigolos, c'est tout. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1974 La mode est aux travelos. Nous, on n'en a pas en banlieue. 1974. Le roman d'un turfiste 1976 Une fois, il était tombé sur un travesti. L'avait pas apprécié de se faire éponger par un mec ; et la crosse de son colt avait cogné sec. le travelo n'avait pas belle allure lorsque Raf sortit de la voiture. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <6 citation(s)>

Travelo, subst. masc., fam., synon. de travesti (supra III B). Éric est un travesti, un « travelo », comme on dit. Un an d'un traitement médical bien spécial, pratiqué par un médecin d'une criminelle complaisance, en a fait cet être hybride, singulier (Le Point, 23 févr. 1976, p. 80, col. 1)

De l'initiale de trave(sti), et suff. pop. -lo (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 124