bon enfant

registre moderne : 3 fréquence : 17

bon enfant & être bon enfant

Être de caractère placide, conciliant ; celui qui est le but des taquineries de ses camarades ; aimable, tranquille, pacifiste, non agressif ; être gentil, serviable ; qqun d'aimable et qui aime s'amuser, prenant plaisir à la vie

1845 le bon apôtre de gauche, pendant que le bon enfant de nouveau est amusé par celui de droite, avait renversé la poivrière entre deux morceaux de viande 1845. Les mystères du collège 2002 n'ont guère connu de débordements, et l'ambiance était plutôt bon enfant. 2002. Flic à Tours 1916 Le crapouillot est bon enfant, mais ce n'est pas une raison, dit-il, pour qu'on le prenne pour une poire duchesse ! 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre 1849 plus généralement désigné sous le nom de bon enfant par tous ceux qui ont occasion d'apprécier l'amabilité de son caractère ! 1849. Le comte de Sainte-Hélène. Drame en cinq actes et sept tableaux 1844 M. de Belle-Fontaine fils était ce qu'on est convenu d'appeler un bon enfant ; dissipant gaîment la fortune de sa mère, ébrèchant tant soit peut celle que son père devait lui laisser un jour : ils avait des maîtresses, un tilbury, des chevaux 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire 1863 Ses études scolaires ne l'enorgueillissent point ; il est resté bon enfant à la grande satisfaction de ses camarades 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique 1861 Le brigadier, de sa nature, est bon enfant et pas fier avec les hussards 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 621