sec

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 4 fréquence : 48

sec & boire sec ; bander sec ; etc. adv.

Adverbe d'intensité : fortement, intensément, beaucoup, durement

Synonyme : beaucoup, en quantité, très

1976 Je dis partout que j'ai quatre-vingts ans et que je bande encore sec. 1976. Dire nos sexualités 1977 Le quart d'heure américain ça va tripoter sec 1977. La boum 1747 Mademoiselle, on m'a dit que vous buviez sec 1747. La Grivoise du temps ou La Charolaise - Histoire secrète, nouvelle et véritable 1886 Si les croque-morts boivent secs, ils ne trinquent jamais à la santé de personne 1886. Paris oublié 1904 Allez va ! Tu fais comme ta patronne !… Elle pinte sec, celle-là aussi ! 1904. Pepete le bien-aimé 1999 Ça va mouiller sec. 1999. L'abeille d'Ouessant 1916 si heureux d'être officier, de bien faire la guerre, de manger gloutonnement et de boire sec avec des camarades 1916. Méditations dans la tranchée 1953 Si Chalumot nous voyait, dit Pouliquen, i râlerait sec… 1953. Allons z'enfants 1954 Autant pour moi que pour lui, j'ai gueulé sec et il a repris une allure un peu plus militaire. 1954. Les portes de l'aventure 1977 je suis un peu le coq de la bande. Ils sont tous nouveaux débarqués ; mon « expérience », ça leur en impose sec. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1956 Je réfléchis sec. Qu'est-ce que la femme qui se payait une piaule princière à l'Arycasa est venue fiche ici ? 1956. Fais gaffe à tes os 1976 Une petite vieille qui revenait de faire ses achats aux Halles lui avait paru être une auxiliaire de police déguisée en ménagère. Ça carburait sec dans sa citrouille ! Mais ça carburait faux ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <12 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 608