tenir la chandelle

date : 1808 fréquence : 12

tenir la chandelle

Se dit du mari complaisant qui sait que sa femme le trompe et l'accepte, de amant de coeur d'une femme entretenue ; favoriser les amours de qqun, prêter son concours ; faire le voyeur, assister à un évémenent dont on est exclu ; éclairer? ; par ext. tenir compagnie à qqun

1977 Elle est pas venue la belle Moi j'ai tenu la chandelle 1977. La boum
1750 je ne serais pas venu précisément pour tenir la chandelle. La nuit s'avance ; j'en passerai, avec votre permission, le reste ici 1750. Les Cannevas de la Pâris, ou Mémoires pour servir à l'histoire de l'hôtel du Roule
1808 Demandez à […] Bontems, / Marguillier de Sainte-Opportune, / A quel métier en peu de tems / Il a su faire sa fortune : / Ce gros réjoui vous répond : / -Ma mère tenait la dentelle ;/Ma soeur a fait valoir son fond ;/Moi, messieurs, je tiens la chandelle 1808. La leçon du chandelier, dans L'épicurien français, ou les dîners du caveau moderne, 3e année
1939 M. Léon Daudet tenait la chandelle et jouait le rôle de boute en train 1939. L'Académie française

<4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).