la langue m'a fourché

registre moderne : 3 fréquence : 2

la langue m'a fourché

& sa langue avait fourché

locution

Faire un lapsus, dire un mot pour l'autre, dire autre chose que ce qu'on voulait dire

2009 –Trente jours, conclut le sous-directeur en le regrettant immédiatement. Il était trop tard pour revenir en arrière. C'était quarante qu'il voulait dire. Sa langue avait fourché bordel de merde ! 2009. Le Ciel sur la tête <1 citation(s)>

2. Expr. La langue lui a fourché. Il a prononcé un mot à la place d'un autre ou il a fait une faute de prononciation. Il avait entendu un avocat bègue, à qui la langue fourchait constamment (...) défendre très proprement une cause difficile et finalement la gagner (France, Vie fleur, 1922, p. 437). (tlfi:fourcher) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 110