faire son compte à un employé

registre ancien : 2 fréquence : 6

faire son compte à un employé

& prendre son compte ; chercher son compte ; demander son compte

Le renvoyer en lui réglant ce qui lui est dû ; démissionner

Usage : ouvrier

1895 [suite à diminution de salaire imposée par patron] Parfois, des rages, des injures, un refus énergique : « Eh bien, faites mon compte. Je ne gâte pas le métier, moi ! » 1895. En plein faubourg 1977 ils l'ont balancé. J'ai été chercher son compte avec lui et ç'a été la java. 1977. Une vie de cheval 1978 Et il n'est pas rare de voir un nouvel embauché prendre son compte le soir même du premier jour, affolé par le bruit, les éclairs, le monstrueux étirement du temps 1978. L'établi 1978 Je me fais la promesse de rester dans l'usine aussi longtemps que l'on ne m'en chassera pas, quelle que soit l'issue de notre lutte, quelle que soit la répression. En aucun cas, je ne prendrai mon compte. 1978. L'établi 1978 En me jurant de ne prendre mon compte en aucun cas, je m'étais constitué prisonnier de Citroën. 1978. L'établi <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 969