être suspendu aux lèvres de qqun

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 7

être suspendu aux lèvres de qqun & être suspendu aux lèvres de locution

Boire ses paroles, l'écouter avec un intérêt palpitant, être impatient d'entendre ce qu'il va dire

Synonyme : écouter, entendre

2013 J'adore en revanche écouter les histoires de mon oncle […] je suis suspendu à ses lèvres 2013. Moi Dodo la Saumure 1967 Un critique, très écouté de la presse écrite spécialisée, s'était déplacé, très spécialement entouré d'une cour d'amour de connaisseurs et de jeunes grognasses suspendus à ses lèvres 1967. Raymond la Pente 1898 écoute-moi. (Cette recommandation est inutile, car José est suspendu à ses lèvres.) 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) 1844 Le comte de Bocquet, voyant que l'attention de son auditoire était pour ainsi dire suspendue à ses lèvres, poursuivit 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 404