humeur massacrante

date : 1807 registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 7

humeur massacrante & être d'une humeur massacrante locution

De très mauvaise humeur, d'humeur agressive

Synonyme : colère (être/mettre en), énerver, humeur (mauvaise), bouder, mécontent

1867 Quand il gagnait, il allongeait ses doigts crochus sur la masse et l'empochait avec frénésie ; mais venait-il à perdre quelques sous, il était d'une humeur massacrante. 1867. Les Malfaiteurs 1938 –Monsieur René n'est plus dans son assiette. –Il est souffrant ? –Non, il va bien. […] il est d'une humeur massacrante ; pas à prendre avec des pincettes. 1938. La grosse galette (Comédie gaie en trois actes) 1971 toujours en tenant mon poignet et souffrant le martyre. Je ne disais rien mais j'étais d'une humeur massacrante, j'envoyais bouler tout le monde. 1971. Histoire de Michèle <3 citation(s)>

MASSACRANT, -ANTE, part. prés. et adj. II. − Adj. Maussade et bourru. Maman suit l'exemple de la nature. Elle est massacrante pendant cinq heures, et gaie, affable un moment (Balzac,Corresp., 1821, p.108). (Être d'une) humeur massacrante (usuel). Je hais Paris (...). J'y suis d'une humeur massacrante, d'un caractère insupportable, toujours affairée, obsédée, pestant d'être détournée de mes amis par une foule de sots (Sand,Corresp., t. 2, 1836, p.37).Cette agitation absurde et folle est sans doute ce qu'on appelle l'humeur massacrante (Amiel, Journal, 1866, p.257). Prononc. et Orth.: [masakʀ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 2.fig. 1807 humeur massacrante (J.-F. Michel, Expr. vic., p.129). Part. prés. de massacrer*. Fréq. abs. littér.: 39. (TLFi) /

1807, J.-F. Michel (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 778