ringard

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1960 registre moderne : 5 fréquence : 40

ringard n., adj.

Démodé, arriéré, dépassé, vieux jeu ; qui n'est plus au goût du jour, personne démodée ; nul, minable, terme de mépris général (dépasse largement le fait d'être démodé)

Synonyme : terme de mépris, formule de mépris, démodé, dépassé Famille : ringard

2008 Ouais, Mike Brant, j'écoute du Mike Brant, c'est super ringard mais j'adore, ça vous scie, hein ? 2008. Kiffer sa race 1975 Écoutez-moi, vous les ringards 1975. Amoureux de Paname 1975 C'était pas un tocard, un ringard, un traîne-boulevard 1975. Le gringalet 1979 Et l'espèce de ringard qui jouait de l'accordéon 1979. C'est mon dernier bal 1980 cause toujours mon pote, t'es rien qu'un ringard 1980. L'auto-stoppeuse 1981 ce ringard, ce blaireau 1981. Mon beauf 1993 Moi, je prends 800 francs, alors ça élimine les ringards 1993. Prostitution : les uns, les unes et les autres 1981 on va dans ta boîte ringarde, le Corsaire. / C'était pas si ringard, en fait. […] C'était confortable et presque luxueux, agrémenté d'une large vue sur la mer 1981. Tiens, voilà du Bouddha ! 1990 je réussis à joindre Richard qui m'apprit, sous le sceau du secret, les causes du désistement de Marine : elle avait une love affair avec un acteur américain un peu ringard, mais multi-milliardiaire 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie <9 citation(s)>

Orig. obscure, p.-ê. n. propre (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 520