gros

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 20

gros & gagner gros ; toucher gros ; rapporter gros ; miser gros ; parier gros ; payer gros ; coûter gros ; voler gros ; risquer gros ; etc. adv.

Beaucoup ; gagner beaucoup, rapporter beaucoup (d'argent), être rentable, profitable ; coûter cher

Synonyme : beaucoup, en quantité

1912 Le rat d'hôtel ou rat tout court appartient à la catégorie des grands voleurs internationaux. Bandit redoutable, souvent polyglotte, intelligent, affilié d'associations de malfaiteurs, disposant de nombreuses ressources intellectuelles, matérielles, pécuniaires. Ne fait que les « beaux coups », ceux qui rapportent gros ; ne s'attaque qu'à des « pantes de la haute ». 1912. Les plaies sociales. La Pègre 1887 J'ai été très bon pour Aurélie et sa famille. J'ai soigné son père, sa mère. Tout cela m'a coûté gros. 1887. Le monde des prisons 1990 notre planque là-bas peut encore nous rapporter gros. 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle 1954 C'était l'argent, toujours les crédits. Un virage à refaire, ça coûte gros. 1954. Les portes de l'aventure 1947 Tu en parles à ton aise, gros Cri-Cri. Car enfin, entre nous, t'es riche et t'en fous pas lourd. T'es directeur dans les Assurances et tu gagnes gros, sans t'la fouler. 1947. Fleur-de-Poisse 1997 Une qui ne devait pas lui rapporter gros, à son homme, ni à nous du même coup, […] c'était Lucette. 1997. L'aveu différé 1958 Un train de pneus faisait trois voyages. Heureusement que la marchandise payait gros. 1958. Rage blanche 1903 Je suis dans cette tôle de malheur pour m'être endormie sur cent sous, tandis que les femmes disent que j'ai volé gros avec Maurice dans un quartier rupin. 1903. Les enracinées <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 172