passe

date : 1815 registre ancien : 10 registre moderne : 0 fréquence : 26

passe & passes (pl.) ; paffe ; paffes (pl.) pafe ; paff ; paf n.m.

Souliers, chaussures, gros souliers, (souiller) ALL : Schuh / IT : scarpe

Synonyme : chaussure, soulier Morphologie : apocope, f/s Famille : pass-, paff- (souliers) Usage : vestimentaire

1815 Après la gambriade, / Le filant sus l'estade, / D'esbrouf je l'estourbis, / J'enflaque, sa limace, / Son bogue, ses frusques, ses passes 1815. Travaillant d'ordinaire, / La sorgue dans Pantin, air de l'Heureux pilote 1968 Sans paffs, sans lime, plein de crotte, / Aussi rupin qu'un plongeur 1968. Le gouêpeur et le voleur (Chansons dans la langue bigorne), dans François-Vincent Raspail ou le bon usage de la prison (etc.) 1840 En un clin d'oeil tout fut nétoyé (enlevé) ; et fargués (chargés) du fac (l'argenterie), des baluchons (ballots), contenant chamardes (chapeaux), croisans (gilets), pelures (redingottes), paffs (chaussures) et limaces (chemises) 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie <3 citation(s)>

Désignerait le bruit des pas (VIR) / Ccontraction de passif ? (GB) / Apocope de passant (George, FM48) / 1815 (George, FM48) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 374