putasse

registre moderne : 8 fréquence : 5

putasse

n.f.

Insulte ; prostituée

Synonyme : insulte

Morphologie : -asse

Usage : prostitution

1970 Je n'aurais jamais cru qu'une femme – hormis les détraquées et les putasses – puisse jouir en se faisant masturber l'anus. J'en avais des choses à apprendre ! 1970?. Paris passionnément
1970 mon orgueil satisfait, je réalisai alors que les leçons de Mariana et mon expérience avec Pascaline avaient porté leurs fruits. Désormais rassuré sur mon avenir de biroutteur, je déchargeai dans ce con de putasse. 1970?. Paris passionnément
1970 Évidemment, vers la Madeleine, je rencontrai bien quelques nanas aux charmes éloquents… Mais ces charmes, elles les monnayaient ces putasses ! 1970?. Paris passionnément
1952 J'épaule. Je la comptais déjà dans le carnier. Va te faire voir. Elle fiche son camp, la putasse. 1952. Émile et son flingue
2007 Court vêtue, exhibant des jambes variqueuses moulées dans des bas résilles et perchées sur des talons aiguilles, elle dandine du cul comme une putasse de compèt'. 2007. La gigue des cailleras

<5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).