rien à frire

registre ancien : 8 fréquence : 6

rien à frire

& rien à refrire ; il n'y a rien à frire ; y a nique à frire

locution

Rien à faire (fatalité, sur quoi on n'a pas de pouvoir) ; pas de gain, pas d'argent, rien à faire, rien à gagner

1904 bien heureux de nous en sortir, sans avoir écopé. […] –Alors rien à frire, cette fois-ci ?... –Rien ! 1904. Pepete le bien-aimé 1952 Seulement, c'était un braco. Rien à frire. Il avait ça dans le sang. Un vice, comme qui dirait, un vrai vice. 1952. Émile et son flingue 1915 –Moi, rien à r'frire dans la mécanique. La mécanique et les escargots !... 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1953 Un dernier coup d'oeil : plus rien à refrire, là-dedans… 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1953 m'a permis tout un tas de privautés sans m'accorder le principal. […] Une allumeuse […] Ne désirant pas m'attarder plus longtemps en compagnie d'une souris avec laquelle il n'y a rien à refrire, je lui montre ostensiblement mon désir de foutre le camp. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 429