latin de cuisine

date : 1572 fréquence : 2

latin de cuisine

Mauvais latin

1932 Pourquoi diable toutes les prisonnières devraient-elles se lever pour écouter les ineptes élucubrations de ces nonnes qui encensent, dans un latin de cuisine par-dessus le marché, le dieu caduc des catholiques ? 1932. Le pourrissoir 1982 C'était une lettre abominable, partiellement écrite en latin de cuisine (en fait, le signataire avait ajouté aux mots normaux des us, des ibus, des orum au petit bonheur la chance) 1982. Le lapin de lune <2 citation(s)>

Latin de cuisine loc. nom. m. péjor. LING. - FEW (2, 1168a), DEL, 1611, Cotgr. ; GLLF, 1634, Cramail ; TLF, DHR, ø d. 1572 - «[...] une nature libre, et genereuse est plus facile à s'encliner à une science noble et liberale, qu'à une mercenaire, telle qu'on voit aujourd'huy celle des Loix, que je voyois crasseuse et par un Accurse, et Bartole, presques gens Barbares et ignorants, plutost obscurcie (avec leur gros Latin de cuysine) qu'éclaircie.» J. de La Taille, Les Corrivaus, appendice, 41 (Didier, STFM) - P.E. (BHVF) /

1572, J. de La Taille (Enckell, BHVF)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 864