à chaud

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 4 fréquence : 9

à chaud

Dans la continuité de l'activité, juste à la suite de l'action ; sur l'instant, au moment où quelque chose se passe

Usage : général

1999 il s'isole trois jours durant et rédige minutieusement son rapport, à chaud 1999. L'abeille d'Ouessant 1986 On veut une déclaration «à chaud» et on découvre avec une stupéfaction mâtinée de sympathie une femme qui, toute à son sujet, s'exprime parfaitement bien 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris 2002 Mais police secours exerce une passion quasi viscérale qui colle à la peau et c'est un besoin réel de vivre l'événement à chaud qui se fait sentir. 2002. Flic à Tours 1999 En revanche, pas question d'intervenir à chaud ! Gare aux conséquences sur le public... 1999. Deux frères - flic et truand, deuxième partie (Bruno) (le flic) 1998 moi je resterai dans la voiture, tu pourras me donner tes impressions à chaud. 1998. Il faut tuer René Dousquet ! 1990 une nuit sans relief […] avec presque rien à se mettre sous la dent. Deux casses sur lesquels je ne me suis pas déplacé, des voleurs à la roulotte qu'on a opérés à chaud, vite fait entre deux portes. 1990. L'étage des morts 2003 [le dealer lui braque un 11 mm 43 sous le nez] En garde-à-vue, il a pris une avoinée des familles, ça se faisait à l'époque (…). Ben disons qu'il a eu une avoinée sur place, à chaud, c'était l'idéal. 2003. Entretien réalisé par F. Liaigre en mars, avril et juin 2003, dans Les récits de vie de policiers <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 352