maison à parties

fréquence : 1

maison à parties

Maison où l'on tient des jeux

1829 les gens avec lesquels il aimait à faire à des parties, appartenaient tous à une certaine classe de filous appelés flouers ou billardeurs ; c'est-à-dire escrocs exploitants les maisons de jeu, les maisons dites à parties, les billards, etc. 1829. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome second) <1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 417