guignon

date : 1609 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 37

guignon & du guignon ; quel guignon ! ; avoir du guignon ; avoir un guignon ; être dans le guignon ; porter guignon ; par guignon n.m.

Malchance, pas de chance, malheur, avoir de la malchance ; quand les affaires ne marchent pas ; accident (fâcheux) ; par malheur ANG : ill-luck, what a bad luck ! (for bad luck)

Synonyme : problème, difficulté, ennui, embarras, malchance, malchanceux Famille : guigne (malchance)

1887 Le malfaiteur sort précipitamment de sa cachette. O guignon ! La chemise n'est plus sur le lit. Les vêtements qu'il a mis de côté ont disparu. Réduit à reprendre ses anciens effets, il va au pied du lit où il les avait préalablement déposés. Redoublement de guignon ! On les avait emportés ! 1887. Le monde des prisons 1828 Quand quelqu'un est dans le guignon, il a beau faire, il se noierait dans son crachar 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1648 Mais de certains Filous, qui me portent guignon, / Ont crocheté ma chambre et pris tout mon bagage 1648. L'intrigue des filous 1878 mon cheval qui butte et se casse la jambe […] C'est-il du guignon ! 1878. Le colporteur bandit 1840 mais par guignon, la rousse (les agens de police) en planque (cachés) chez le matzingue (marchand de vins) du coin, nous voyant si fargués (chargés), nous posent leurs gluoteaux (la main au collet) 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie 1854 Figurez-vous que j'ai un guignon, un sort, une fatalité, un je ne sais quoi qui me poursuit… je ne peux pas mettre les pieds dans une rue sans qu'il m'arrive quelque chose. 1854. Les rues de Paris. Mélodrame populaire en 6 actes et 8 tableaux 1881 Par un guignon qui pouvait bien être un tour de la police, le faux Lévi ne trouva plus son passeport dans sa malle 1881. Mémoires de Monsieur Claude, chef de la police de sûreté 1997 À croire que le guignon s'en était mêlé, ça, quand la malchance se met de la partie 1997. L'aveu différé 1911 Et, tout de suite, elle se met à renauder, à se plaindre que les affaires sont en baisse, et que le guignon s'aboule sur sa pomme 1911. Le journal à Nénesse <9 citation(s)>

De guigner «regarder de côté, ou de travers», d'où, «de façon défavorable» ; le mot évoque l'idée de «mauvais oeil» → Guigne (GR) / 1609 (GR) / Cité dans (FUR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 314