manger de ce pain-là

registre moderne : 6 fréquence : 23

manger de ce pain-là

& ne pas manger de ce pain-là

locution

[vivre de la prostitution?] ; ne pas marcher ; ne pas pratiquer telle ou telle activité ; ne pas faire qqchose (par principe) ; être incorruptible ; refus (à caractère moral) ; ne pas accepter quelque chose (avec idée morale, objection morale, de consc.)

Synonyme : faire (ne pas), refuser

1884 Le jour où il est venu me chercher pour faire un nib, j'en ai eu de trop. Je mange pas de ce pain-là, moi ! 1884. La casserole - Etudes d'argot, dans La Chair 1935 pour qui me prends-tu, pour un souteneur ? Je ne mange pas de ce pain-là 1935. Moi, le Dab, souteneur ! 1972 Mais on va voir que, même si j'avais voulu manger de ce pain-là, on commença par me le faire avaler de travers 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre 1846 nous allons devenir des dénonciateurs, n'est-ce pas ? Pas de ça ! pas de ça ! c'est bon pour les gens de la «rousse», ça ! mais Cadet ne mangera jamais de ce pain-là, c'est trop lourd à digérer 1846. Les chauffeurs du Nord 1953 faut pas tâcher d'm'acheter, hein ? J'mange pas de c'pain-là, moi… 1953. Allons z'enfants 1883 Alphonse au chef branlant, qui avait épousé une catin et vivait sur l'argent qu'elle avait gagné. Il mangeait de ce pain-là 1883. Le Tableau de Paris <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 271