louper

registre ancien : 8 fréquence : 8

louper

& (louppé)

v.tr.

Se livrer à la loupe : fainéanter, paresser, flâner, vagabonder, rester à rien faire

Synonyme : paresser, ne pas vouloir travailler

Morphologie : -os

Famille : loup(e)

1857 Que ne puis-je louper à l'ombre des forêts ! (Racine, Phèdre) 1857. Dictionnaire de la langue bleue ou glossaire franco-parisien, à l'usage des touristes peu familiarisés avec les beautés de l'idiome capitalesque, dans Paris à vol de canard - Impressions de voyage dans les 13 arrondissements de la capitale 1911 Les ceux aux foies blancs qui loupaient devant les heures supplémentaires, je les aurais étranglés, tellement je trouvais nature qu'on s'éreinte le tempérament à affurer du pèze, le rabot aux pattes… 1911. Le journal à Nénesse <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 746