palper

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1765 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 54

palper v.tr.

Toucher, recevoir, gagner (de l'argent, une dot)

Synonyme : argent (gagner de l'), enrichir

2011 Ça vous fait chier qu'à la fin du mois je palpe plus de fric que vous ! 2011. Je tue les enfants français dans les jardins 1957 il faut bien dire que lorsqu'il s'agit de palper de la galette bien croustillante il se montre généralement à la hauteur. 1957?. Dix ans de frigo 1983 Palper du blé sans rien glander 1983. Deuxième génération 1904 Il n'y a pas de sot métier, pourvu que ça raque. Le tout est de palper 1904. La Maison Philibert 1945 ne palpait que 14000 1945. Mon journal depuis la Libération 1945 L'avocat palpe les 200000 à l'extérieur, de la main à la main et Montmorin marine encore quatre mois au « gnouf »… 1945. Mon journal depuis la Libération 1945 Jadis, le bon bon docteur examinait le malade, ordonnait quelques drogues et palpait ses modestes honoraires 1945. Mon journal depuis la Libération 1760 (vers) La mère Raye, de son côté, est dans l'enchantement et voudrait déjà être à la fin de l'année pour palper les 12.000 livres [13/07/1764] 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série) 1892 Où palpe-t-on ? –On se fait payer par celui qui a reçu le pari 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1918 logé, nourri, éclairé et palpant trois cents francs par mois 1918. Loin de la rifflette 2011 –Qui parle de quinze mille, chef ? J'ai jamais palpé autant. 2011. La nuit du vigile <11 citation(s)>

Calque de toucher (?) (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 507