semer

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 53

semer

& semer qqun ; se faire semeer

v.tr.

Perdre, égarer, perdre en route ; quitter, abandonner, cesser les relations avec ; laisser en arrière, dépister un suiveur, distancer, perdre à dessein, se débarrasser d'un suiveur, aller plus vite que son poursuivant ; se faire distancer ALL : (sich j. vom Halse schaffen)

Synonyme : perdre, égarer (qqun, qqchose)

Usage : général

1925 enfin, un provincial de Limoges, qui avait semé sa légitime à la terrasse d'un café, sur le boulevard, sous prétexte d'aller chercher une surprise et sortait son chronomètre toutes les trois minutes 1925. La bonne vie 1950 Il semait ses pellicules à travers la baraque. On aurait pu les suivre à la trace. Un type dans le genre du Petit Poucet 1950. Ainsi soit-il 1964 En moins de deux, il m'a semé et s'est volatilisé dans le décor 1964. Folle à lier 1990 D'une méfiance absolue, nerveux, ils parvenaient à nous repérer dans les filatures et à nous semer. 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle 1918 puis, «semant» le chauffeur, s'empare du volant 1918. Loin de la rifflette 1909 Ribouldingue, dont le groom contrariait ses projets, se demandait comment il pourrait le semer 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 456