scribouillard

date : 1914 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 21

scribouillard

n.

(péj.) Secrétaire, bureaucrate, fonctionnaire commis aux écritures, plumitif, scribe employé aux écritures, qui écrit, rédige, fait des rapports ; journaliste ; (et tout ce qui se mêle d'écrire : historien, etc.) ANG : secretary

Synonyme : fonctionnaire, bureaucrate, journaliste

Morphologie : -ard

1965 Je suis passé sergent-major en 1916, et en 1919, à ma démobilisation, j'étais toujours sergent-major. Comme vous voyez, j'ai vingt-quatre ans de grade, active et réserve. Je suis un sergent major à l'état pur, une quintessence de scribouillard, l'as des as du livret matricule. 1965. La débâcle 1965 Il y a des types qui sont venus au monde pour être toujours planqués. Même ici [stalag], ils sont déjà au moins cent scribouillards planqués à la Kommandantur. 1965. La débâcle 1935 Ces historiens pataugeront dans l'erreur […] Je sais, et tous mes camarades savent, que les tirailleurs ont embarqué sur l'Iris parce que le croiseur-cuirassé Léon-Gambetta fut torpillé par un sous-marin autrichien, le 27 avril 1915. La relation de cause à effet entre deux événements si dissemblables et si éloignés l'un de l'autre échappera aux scribouillards qui pâliront sur les archives truquées de la marine ; elle est évidente pour quiconque a fait la guerre en Méditerranée. 1935. Mer Noire 1919 un lourdaud heurta la porte en brandissant un registre et un porte-plume menaçants. –Vous seriez peut-être curieux de savoir, lui sussurai-je, comment je me prénomme, où je suis né […] ? –Justement, me répondit cet auguste scribouillard, émerveillé 1919. Un "toubib" pas ordinaire 1925 Je n'ai rien d'un scribouillard. Je ne me vois pas bien dans un burlingue 1925. Mon curé chez les pauvres 1915 Puis, quand le pauvre gars a été nettoyé, soigné, enveloppé de linge blanc, un autre « scribouillard » – comme disent les troupiers – lui épingle sur la poitrine une « fiche de diagnostic », qui réglera le mode d'évacuation 1915. Feuilles de route d'un ambulancier (Alsace - Vosges - Marne - Aisne - Artois - Belgique) 1970 L'inspecteur se força à se plonger dans son travail de scribouillard de police. 1970. Échelon de destruction 1973 Je me rendis à la mairie, téléphoner. En premier lieu, au sous-préfet. J'eus à l'écoute un de ses scribouillards et je lui servis une relation expurgée de l'événement 1973. Le Savoyard et la Vaudoise 1918 Par la bonne volonté d'un scribouillard, nos glisseurs se trouvaient donc tous en règle 1918. Loin de la rifflette 1918 un avoué […] qui s'était arrangé avec divers scribouillards […] pour être perpétuellement absent 1918. Loin de la rifflette <10 citation(s)>

Fam., péj. Employé aux écritures, notamment dans l'armée. Synon. bureaucrate, gratte-papier.Et quand le scribouillard nous a demandé: « Avez-vous des enfants à légitimer? » J'ai répondu: « Oui, m'sieu, un » (Arnoux, Paris, 1939, p. 198).Et quelqu'un d'autre (...), un scribouillard de la justice militaire, signalait que l'on avait dérobé un bachot (...). On exigeait une sanction (Cendrars, Main coupée, 1946, p. 225). Prononc.: [skʀibuja:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. 1914 « soldat employé aux écritures » (d'apr. Esn.); 2. 1939 « employé aux écritures » (Arnoux, loc. cit.). Dér. de scribouiller*; suff. -ard*. (tlfi:scribouillard) /

De scribouiller (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 174