bougre

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 registre moderne : 5 fréquence : 156

bougre & b... ; bougresse (fém.) ; bon bougre ; mauvais bougre ; pas un mauvais bougre ; pauvre bougre ; pauv' bougre ; pauvre bougresse ; vieux bougre ; vieille bougresse ; brave bon vieux bougre ; les bougres ; sale bougre ; bon petit bougre ; petit bougre ; bougre de X ; bougre de bougre de X ; le bougre !

Homme ; bon garçon, brave homme ; mauvaise personne ; casse-cou, cerveau brûlé ; pauvre type, malheureux, femme pauvre, pauvresse ; bonhomme (amical) ; insulte (fém.) ; pas qqun de fondamentalement mauvais ; pauvre type ; femme (péj.) ; épithète populaire ; terme péjoratif ; brave ; individu populaire ANG : a dare-devil

Synonyme : insulte, femme méchante, laide, terme de mépris, courage, courageux, brave, individu, type, quidam, misérable

1887 Je les promenai dans le jardin, partout où ils voulurent. À dix heures, ils me quittaient, déclarant qu'il n'y avait rien à faire dans la cambuse, mais que j'étais un bon bougre. 1887. Le monde des prisons 1871 Tout cela, vous le feriez, si vous n'étiez pas bernés par Picard, Favre, Thiers, et tous ces bougres qui ont foutu la France dans la mélasse. 1871. Le Père Duchêne (3) 1871 au lieu de vous tenir prêts à vous manger le nez avec les Allemands, vous songez déjà à enfler vos coffres forts avec l'argent que nous leur avons donné. Tas de mauvais bougres, qui riez des patriotes qui se soûlent avec leurs trente sous ! 1871. Le Père Duchêne (3) 1792 Oui, F..., je leur marcherai sur le corps à tous, je leur arracherai l'ame du ventre, si je les tenois les bougres ! ils n'auroient qu'à chanter bien vîte leur In manus. 1792. Conversation entre un maître d'école, un grenadier, et un paysan 1791 Depuis c'te damnée révolution, un tas de pauvres bougresses qui m'appellions ci-devant ben haut, s'en venont aujourd'hui tout doux minette, me faire chit-chit, pour me vendre leux derniers haillons, qu'elles n'osons porter à c'foutu mont-d'piété. 1791. De par la mère Duchesne. Anathèmes très-énergiques contre les jureurs 1982 En tout cas, la venue de ces bougres de Savoyards […] avait été un incident malencontreux 1982. Histoires de la nuit parisienne 1954 il m'était impossible de refuser de participer à planquer ce bougre de parachutiste, qui ne parlait pas un mot de français 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1916 on entend le flic-floc des pieds lourds dans les flaques. Pauvres bougres ! 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914) 1916 On le panse en vitesse. « Il faut gagner l'ambulance, » lui dit le major. Mon vieux, il est resté. Ah ! voilà un bougre ! Si tous étaient comme ce B..... 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915 1915 Comment qu'y s'appelait ? demande Martineau d'une voix émue… –Martinvast, Gustave… né à Cherbourg (Manche)… Il avait fait la campagne du Maroc. –Pauvre bougre !… 1915. Les poilus de la 9e 1918 J'ai connu personnellement un autre bougre qui a fait encore plus fort 1918. Loin de la rifflette 1918 tandis qu'il examine avec quelque méfiance le bon bougre à face inconnue 1918. Loin de la rifflette 1936 Quelle tristesse !… Des milliers et des milliers de croix. Uniformes, grises, alignées, avec le nom en noir. On dirait que, même morts, les pauvres bougres qui sont là sont condamnés au port de l'uniforme à perpétuité. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1953 Toni baissait la tête. Ce n'était pas un mauvais bougre 1953. Prosper en croque 1897 Allez vous coucher ! Et dépêchez-vous ! n… de D… ! Pas moyen d'êtr' tranquille, ici, bougre de bougre de … ! 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°2) (Les deux cocus / Un grand dîner !) 1897 n… de D… d'Pallas et d'Françoise ! bougre de moules ! Ah ! 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°2) (Les deux cocus / Un grand dîner !) <16 citation(s)>

Formerly boulgre (Bulgarian) (MAR) / Ménage le dérive de Bulgarus, des peuples de la Bulgarie : signifie alors aussi hérétique ; au XVIIe bougre ne signifie plus que sodomite et prend au XVIIIe sens de sodomite actif (bardache pour sodomite passif) : injure grossière ; perd sa connotation sexuelle au XIXe ; au MA le mot désignait aussi l'usurier [rapport avec hérétique?] (LEVER) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 318