pioupiou

date : 1838 registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 42

pioupiou & piou-piou n.m., adj.

Fantassin, soldat d'infanterie, soldat de la ligne, jeune soldat (français) ALL : Infanterist / ANG : a private, a 'tommy'

Synonyme : soldat, fantassin Usage : militaire, guerre

4818.jpg: 500x322, 46k (23 août 2012 à 23h57) 4818_cpa_pioupiou_msieu_est_tout_seul.jpg: 800x542, 127k (01 avril 2017 à 18h05) 4818_pioupiou_enfant.jpg: 383x600, 68k (01 avril 2017 à 18h05)

1860 Les bonnes et les nourrices qui coquettent pataudes dans le flair des piou-pious naturablement z'éloquents 1860. Les médaillés de Sainte-Hélène, dans Paris qui s'en va et Paris qui s'en vient 1886 les chienlits, débardeurs, titis, mousquetaires, chicards, dieux de l'Olympe et pioupious grotesques, venus là de tous les points de Paris, à pied, crottés comme des barbets, à moitié abrutis 1886. Paris oublié 1945 je me souviens dans le Paris de 1913-1914 de nos défilés de pioupous en pantalon garance 1945. Mon journal depuis la Libération 1897 S'il fait beau, on arbore le plumet (cazo) sur le shako, qui perd immédiatement son aspect pioupiou pour prendre un petit air d'état-major de (sic) plus séduisant effet. 1897. L’École de Saint-Cyr 1918 Trois semaines seulement que je suis passé là, pioupiou vernis frais équipé, et me voici devenu un soldat. 1918. Les commentaires de Ferdinand (ancien rat de tranchées), dans Mémoires d'un rat 1918 fouailler sans merci ces malheureux gosses déguisés en pioupious. 1918. Loin de la rifflette 1916 Ce ne sont plus ces petits pioupious en tunique bleue et pantalon rouge que l'on regarde à peine, le dimanche, en flânant le long de la Seine avec des airs naïfs et des gestes gauches. Ce sont des hommes à la figure terreuse, à la barbe hirsute 1916. En campagne (1914-1915). Impressions d'un officier de légère 1861 Le fantassin par excellence, c'est le soldat de l'infanterie de ligne ; d'aucuns disent : le pioupiou, ou même le lignard. 1861. Le fantassin (Profils miltaires), dans Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval <8 citation(s)>

Onomat. enfantine désignant les poussins, appliquée par plaisanterie aux jeunes soldats (GR) / F. Michel fait dériver ce mot de pion, vieux mot français qui signifiait soldat s'infanterie (MERL1886-1888) / «was resuscitated from the argot of former compaigns» (Atkinson 1916) / 1838 (mais «cri des poussins» : 1611) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 360