bloquir

registre ancien : 10 fréquence : 16

bloquir

& bloquire

v.tr.

Vendre, vendre des objets volés, solder ; (acheter) IT : vendere

Synonyme : vendre, revendre

Famille : bloq- (acheter) -> blot

1844 Si encore, avant de caner, ils nous avaient donné l'adresse du médecin à qui ils solisaient leurs falourdes engourdies, nous aurions pu bloquire celles-là 1844. Les vrais mystères de Paris
1830 muni du butin, il doit le conduire chez la fourgatte pour le bloquir 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.2)
1821 j'ai bloqui ma camelotte au fourgat, il n'y avoit point de carle à son boucard. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1911 On n'avait pas besoin de faire du rif pour se chauffer les jointures, non !… On cuisait plutôt dans sa couenne… Il n'y avait que l'autel de plume qui renaudait… Il faisait un pétard, ce chameau-là, comme si on l'avait bloqui à crédit. 1911. Le journal à Nénesse
1911 je m'étais arrangé avec un ancien copain, un pot-à-colle de la Bastoche, qui faisait frime de m'abouler du turbin en chambre, et je m'étais bloqui une varlope, une scie, un marteau 1911. Le journal à Nénesse

<5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).