piquer une attaque

registre moderne : 4 fréquence : 28

piquer une attaque & piquer une crise ; piquer sa crise ; piquer une crise de nerfs ; piquer une crise de fureur ; repiquer une crise ; piquer une syncope ; piquer une congestion ; piquer un accès de joie ; piquer une crise d'autorité locution

Avoir une attaque, une crise ; être en colère ; s'énerver, s'activer (temporairement)

Synonyme : colère (être/mettre en), énerver, humeur (mauvaise), bouder, mécontent, malaise, évanouissement, s'évanouir, inconscient, énervé

1914 « C'est vrai, j'peux pas supporter une main molle et qui sue… pour me toucher… Vous pouvez d'mander à mon amie… –Elle piquerait une attaque… sans blague… » affirma celle-ci. 1914. La grâce de Bichu, dans Racaille et parias 1954 Elle gigotait, comme si elle allait piquer une crise de nerfs 1954. Le soleil naît derrière le Louvre 1918 Lorsque ce colon vit apparaître l'académie de Tango, il faillit piquer une attaque. Car Tango, on le sait, est tatoué des pieds à la tête 1918. Loin de la rifflette 1914-1919 Il pique une syncope en me voyant, le pauvre vieux. Je le ravigote de mon mieux. 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées 1936 À cinq heures, nos soixante-quinze piquent une crise d'un quart d'heure. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1977 Et deux fois, toujours la nuit, il avait piqué sa crise et fait péter le racommodage. Deux fois sur le billard. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1976 Avez-vous un mandat ?… G… manqua piquer une congestion. –Non, il n'y a pas de mandat ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza 1977 comme le père qui pique une crise d'autorité et en vient à frapper son fils qui lui résiste. 1977. Les jeunes en prison. On nous enfonce <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 530