voie de garage

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 4

voie de garage

n.f., locution

Où on place qqun dont on veut se débarrasser sans le congédier ; pour exprimer une mise à l'écart

1976 Il aura fallu le retour au pouvoir de l'homme qui l'avait désigné à ce poste, quinze ans plus tôt, pour l'en relever et le placer sur l'une de ces voies de garage multiples dont dispose le ministre de l'Intérieur 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine 2006 La commissaire Venere a dû faire une croix sur la prestigieuse bridage de recherche et d'intervention (BRI) de la PP dont il devait être le patron, pour rejoindre une voie de garage : le tribunal de police de Paris. 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police 1914-1919 Ce n'est pas le général Pétain qui commande. Il a été nommé généralissime des armées françaises, mais, en réalité, c'est un peu une voie de garage. On lui reproche de temporiser, de reculer devant l'offensive 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 811